Consultez nos archives

Ce billet est la seconde partie de notre série sur la création de roadmaps Agile.
Vous retrouverez la première partie ici, qui vous donnera une bonne explication du « pourquoi » vous devriez avoir une roadmap Agile.

Une solution parmi d’autres

Le roadmapping chez Seedbox est un processus simple que nous commençons à appliquer au moins une fois par année pour chacune de nos lignes de produits.

Premièrement : obtenez la matière brute

Pour débuter, le Stakeholder (SO) et le Propriétaire de Produit (PO) font la liste de toutes les ‘epics’ et ‘stories’ (de petites ou grandes fonctionnalités) désirées qu’ils aimeraient retrouver dans la roadmap. Quelques-unes sont de très haut niveau (tel que « ajouter 3 partenaires à notre réseau de sites internet ») et d’autres peuvent être déjà aménagées (c’est à dire qu’un estimé détaillé a déjà été fourni). Mais elles font toutes partie du sujet choisi pour notre peinture (notre stratégie de produit).

Detail des stories pour un wall-roadmaping

Chaque story / epic a suffisament d’information préparée pour être rangé dans notre échelle ‘haut-niveau’

Deuxièmement : mettons tout sur un mur!

Après avoir obtenu cette liste, nous regroupons tous les membres de l’équipe, le SO et le PO dans une pièce, et nous faisons ce qui s’appelle un exercice de wall-planning pour la roadmap : le wall-roadmaping.

Cette session d’une à quatre heures comporte 4 étapes importantes :

La préparation

Nous préparons une salle pour une session ‘tout le monde debout’ en poussant les chaises contre un mur et en s’assurant qu’il y a assez de place pour que tout le monde interagisse.
Si besoin, nous divisons l’équipe en plus petits groupes (de 2 ou 3 personnes) et donnons à chaque groupe une pile d’épopées/histoires à gérer de la liste d’histoires et d’épopées.
Oui, vous devrez IMPRIMER les epics/stories au risque de tuer quelques arbres, alors assurez-vous d’acheter du papier recyclé ou de planter un arbre pour balancer le tout. L’utilisation d’objets physique va s’avérer essentielle dans la suite.
Malheureusement, la collaboration humaine efficace a parfois un tel prix.

Pardonnez-nous, chers Arbres, nous vous aimons!

Epic et stories en wall-roadmaping

Exemple d’une table complète de stories / epic sur le point d’être wall-roadmapées

Les tailles

Nous décidons, soit à l’avance en groupe ou durant l’exercice de wall-roadmaping, d’une échelle spéciale pour évaluer chaque epic / story.

Les règles pour l’échelle de taille sont simples :
– Elle ne devrait pas avoir plus de 5 niveaux (tout humains n’aime pas vraiment garder trop d’information dans sa mémoire à court terme);
– Elle ne devrait pas utiliser les mêmes unités que celles que vous utilisez pour votre sprint / scrum / grooming de stories habituel (par exemple: si vous utilisez des points dans vos sprints, n’utilisez pas de points pour le wall-roadmaping! voyez l’explication ci-bas);
– Elle devrait être amusante / intéressant / un peu divertissante mais pas distrayante : un de nos ScrumMaster aime les animaux, alors il a classé 5 d’entre eux par ordre de poids… oui, il s’est documenté sur la différence de poids entre un éléphant et une baleine 🙂 mais ça peut aussi être des grandeurs de chandails (un classique) ou des jetons de poker, peu importe ce qui fonctionne pour vous : apprenez à connaître votre public, donnez leur quelque chose qu’ils aimeront référer;
– Sur le mur, vous affichez les symboles de votre échelle et une estimation approximative entre l’équipe et l’itération qui donne un ordre de magnitude (n’utilisez pas des jours ou des semaines, aucune échelle de temps, vous devriez plutôt utiliser une échelle qui est relative à la capacité de toute l’équipe et la capacité d’itération);
– Les niveaux plus bas devraient apparaître comme étant « moins que » dans la définition
– Les niveaux plus haut devraient apparaître comme étant « plus que » dans la définition
– Idéalement, le niveau représentant le milieu devrait être relié au travail de toute l’équipe durant toute une itération;
– Les niveaux restants devraient être définis entre les 3 autres

La raison justifiant une échelle différente, c’est que vous ne voulez pas que votre SO et votre PO calculent des engagements de sprint à partir de cet exercice, mais au contraire, vous voulez donner à l’équipe, au SO et au PO la capacité d’obtenir de l’information plus riche sur ce qui est à venir et le discuter de manière rapide et efficace en gardant la conversation à un niveau plus élevé.

Affichage de l'échelle animaux

Un exemple d’un échelle d’animaux choisie par une de nos équipe 🙂

Autre exemple, un wall-roadmaping de type classique avec les unités de tailles de t-shirts aura 5 colonnes sur le mur:
– Une pour le Extra-Petit, qui serait définie comme « prenant moins de la moitié de l’équipe pour accomplir une demi-itération »;
– Une pour le Petit, qui serait définie comme « prenant entre la moitié de l’équipe pour une demie-itération et l’équipe complète pour une itération »;
– Une pour le Moyen, qui serait définie comme « prenant l’équipe complète pour une itération complète »;
– Une pour le Grand, qui serait définie comme « prenant entre une équipe complète pour une itération complète et l’équipe complète pour deux itérations »;
– Une pour le Extra-Grand, qui serait définie comme « prenant plus de l’équipe complète pour deux itérations »;

Pour continuer avec notre métaphore de la peinture: il nous faut utiliser des pinceaux de plusieurs tailles et savoir quelle taille tracera chaque pinceau sur la peinture. Nous ne voulons pas que les couleurs coulent partout, rappelez-vous, nous sommes Van Gogh!

L’exercice du mur

Chaque équipe trie ensuite ses epics / stories sur les 5 voies préparées sur le mur (utilisez des notes autocollantes!).

Team wall-roadmaping

Une de nos équipe durant un exercice de wall-roadmaping

Vous permettrez aussi, indirectement, de planifier la capacité ET la possibilité pour les SO et PO de planifier les dépendances «externes» à leur calendrier (efforts de marketing, contenu de copywriting, etc.)

Au risque de me répéter, parce que c’est la partie la plus importante du processus : N’UTILISEZ PAS la même échelle d’évaluation que vous utilisez pour vos Sprints.

Vous voulez vraiment que votre équipe et votre SO soient dans un état d’esprit différent et qu’ils utilisent un système de valeurs différent.
Le wall-roadmapping n’est pas un engagement. Le Roadmapping se joue dans l’avenir, il restera donc floue et imprécis.

Le reclassement

Au cours de cette étape, chaque équipe révise le tri des autres équipes sur le mur et les questionnent si nécessaire.
S’ils sont en mesure de parvenir à un nouveau consensus ensemble, ils peuvent modifier le tri des epics / stories. Sinon, le tri reste celui qui avait été décidé au début.

Team wall-roadmaping

Cette exercice devrait déclencher des discussions et permettre l’équipe de comprendre plus complétement même des epics à très haut niveau

La fin?

Roadmap de pélican à crocodile

Les résultats du wall-roadmaping : de pélican à crocodile

Roadmap de phoque à éléphant

Les résultats du wall-roadmaping : phoque à éléphant

Roadmap de éléphant à baleine

Les résultats du wall-roadmaping : de éléphant à baleine

Maintenant que nous avons réussi l’exercice et que nous avons discuter du « pourquoi » et du « comment ». Nous allons nous lancer vers la dernière étape, qui est plus facile mais tout aussi importante:
le « suivi ». A découvrir dans la prochaine et dernière partie de cette série!

Comments

comments